Accès au logement : les réactions s’enchaînent concernant la fuite des investisseurs

Century 21, lui aussi, commente les chiffres du marché du logement. Ainsi, le réseau d'agences immobilières constate que la part des investisseurs dans l’immobilier ancien s’est dégradée en France de 5,8 % entre le 3ème trimestre 2013 et le 3ème trimestre 2012 – et de 10,7 % à Paris sur la même période. Parmi les propriétaires bailleurs, la proportion des cadres supérieurs et professions libérales s’effondre de 46 % sur douze mois. Et la Ministre de l'Egalité des Territoires et du Logement, Cécile Duflot, d’être une nouvelle fois montrée du doigt pour son projet de loi pour l’accès au logement et un urbanisme rénové (Alur), qui, pour mémoire a été adopté en première lecture par l’Assemblée Nationale le 17 septembre dernier et sera examiné prochainement par le Sénat.

D’après les professionnels, c’est à un effet contraire à celui recherché auquel la Ministre doit s’attendre.

« Madame la Ministre déclarait au Congrès HLM : « nous n'avons pas le droit d'échouer dans la bataille de la construction ». Qu’elle place désormais ses espoirs dans la diligence et l’obéissance du secteur du logement social car, ne nous y trompons pas, sans personne pour acheter les biens immobiliers du secteur privé, les locataires seront les premières victimes, notamment les ménages les plus fragiles », souligne le président de Century 21 France.