24% des ménages possèdent 68% des logements détenus par des particuliers

Près de 60% des Français sont propriétaires d’au moins un bien.

C’est ce qu’on appelle de la concentration. Voire de l’hyper-concentration. Dans une étude publiée jeudi 25 novembre, l’Insee dresse un portrait très précis des Français en cette fin d’année 2021 (1). Plusieurs champs sont passés au crible : pouvoir d’achat, épargne, santé et surtout, immobilier. En la matière, les chiffres devraient faire bondir quelques-uns. Selon l’Insee, la majorité du parc de logements détenus par les particuliers (68%) est entre les mains d’une minorité de ménages aisés (24%). Les biens ne manquent pourtant pas : l’Institut en recensait 28,4 millions en 2017.

Répartition des ménages et des logements selon le nombre de logements possédés

Lecture : 2,9% des ménages possèdent cinq à neuf logements. Ces ménages sont propriétaires de 16,6 % des logements possédés par des ménages.

Source : Insee 

Cette concentration s’explique notamment par les multipropriétaires. Si la majorité des ménages propriétaires ne possède qu’un seul logement, 24% d’entre eux détiennent 68% du parc. «Les transmissions intergénérationnelles aident aussi à se constituer un patrimoine immobilier, or les héritiers et donataires sont plus aisés que la moyenne», explique l’Insee dans son étude.

L’Institut relève également une sur-représentation des ménages aisés parmi les propriétaires. Certes, 58% des ménages étaient propriétaires d’au moins un logement en 2017, mais 67% des Français les plus modestes en étaient exclus. A noter également qu’à 40 ans, la moitié des ménages sont propriétaires de leur résidence principale. 

Caractéristiques des ménages selon le nombre de logements possés (en%)

(1) Les ménages sont pauvres en dessous de 60% du niveau de vie médian, modestes entre 60% et 90%, médians entre 90% et 120%, plutôt aisés entre 120% et 180% et aisés au dessus de 180%.

Lecture : 9,7 % des ménages multipropriétaires ont un référent fiscal âgé de 30 à 39 ans, ils sont 10,7 % parmi les ménages possédant deux logements.

Source : Insee

(1) France, portrait social, édition 2021