Un aménagement des frais de la gestion active rendu indispensable

Jean-Denis Bachot, directeur France de Fidelity International, revient sur les raisons qui ont poussé la société de gestion à revoir la tarification de ses OPCVM actions. Il aborde aussi la problématique de la facturation des frais de recherche sur les produits actions induite par la directive MIF 2.