L’expert-comptable aux côtés des entreprises

La gestion des trésoreries sera l’enjeu central du travail de reconstruction économique à réaliser

Malgré la soudaineté de la crise, les experts comptables et leurs équipes ont été parmi les premiers professionnels sur le pont pour accompagner les entreprises dans ce contexte inédit de l’histoire économique française. Un accompagnement des chefs d’entreprise dans la compréhension et la mise en place rapide des dispositifs d’urgence, pour leur permettre de passer cette première phase très stressante « d’économie confinée ». Aujourd’hui, nous entrons dans une phase plus longue et plus délicate : celle du « déconfinement ». Notre objectif consiste désormais à se focaliser avec les entreprises sur la reconstruction durable de leurs activités et de réfléchir avec elles à la définition d’un nouveau business model, tenant compte des nouvelles contraintes sanitaires.

L’enjeu central de ce travail de reconstruction économique sera la gestion des trésoreries : comment les préserver ? Comment les reconstituer ? Et surtout, comment faire face au « mur des dettes » qui se profile à brève échéance ? Évidemment, les reports de paiement de charges, d’échéances d’emprunt, la souscription de Prêts garantis par l’état, l’activité partielle ont permis à nombre d’entreprises de passer l’épreuve de la crise sanitaire. Aujourd’hui, c’est la trésorerie qui est le nerf de la guerre et la condition sine qua non à la garantie de la pérennité de l’entreprise.

Que ce soit en 2008 ou en 2020, les crises nous ont appris que les structures disposant d’une réserve de trésorerie suffisante peuvent passer beaucoup plus facilement ces mauvaises périodes. C’est sur ce terrain-là que va se jouer l’avenir de beaucoup d’entreprises et c’est sur ce terrain-là que nous, experts-comptables, pouvons intervenir. Il va nous falloir tout d’abord faire preuve de pédagogie pour convaincre les chefs d’entreprise de la nécessité vitale de se doter d’outils de pilotage permettant le suivi des trésoreries, au moins à court terme. Étant donné le contexte très volatile et incertain, aucun décideur ne peut se permettre d’avoir une visibilité réduite ou limitée sur sa trésorerie. Il leur faudra une information financière fiable et réactive pour pouvoir prendre rapidement les bonnes décisions.

 

Dialoguer avec les banques

Grâce à ce pilotage efficace, nous pourrons entamer le dialogue avec les banques pour la mise en place des financements, mais surtout pour le remboursement des engagements pris durant cette période. Ceux-ci vont intervenir à un moment où les conditions d’exploitation sont pour beaucoup modifiées et les capacités de remboursement obérées du fait de la baisse de rentabilité. A cela s’ajoute la question de la capacité des entreprises à emprunter pour le financement d’investissements nouveaux. Pour surmonter toutes ces inconnues, les experts comptables devront accompagner les entreprises dans la gestion la plus fine possible de leur trésorerie et la révision de leur modèle économique. Par ailleurs, il ne faut pas oublier l’enjeu essentiel du crédit interentreprise. La brutalité de la crise sanitaire a plongé les chefs d’entreprise dans une sidération telle que nombre d’entre eux ont immédiatement décidé de bloquer tous les paiements à destination de leurs fournisseurs. Là encore, les experts-comptables se sont battus pour que chacun paie ses factures afin d’éviter l’effet domino. Mais les délais de paiements restent encore trop longs et il devient vital dans une période telle que celle que nous traversons que chacun respecte ses échéances. Il conviendrait de réduire ces délais en les intégrant dans une réflexion plus globale sur, encore une fois, la gestion de la trésorerie des entreprises et le coût du financement.

Au final, il est essentiel de retenir qu’à chaque instant de cette crise, l’expert-comptable est, et doit rester, présent au côté des chefs d’entreprise. Tour à tour, nous avons successivement rassuré les dirigeants, appliqué les mesures d’urgence, mis en place les outils de suivi, adapté le modèle économique, contrôlé l’adéquation des solutions retenues… Alors que le chemin de la reconquête économique ne fait que commencer, nous sommes prêts à jouer pleinement notre rôle de partenaire de confiance des chefs d’entreprise.