Société Générale veut pousser les feux de la banque privée et de Lyxor

NewsManagers

Tous les métiers de la Société Générale contribueront dans les prochaines années à la croissance du groupe, qui vise une croissance moyenne globale de ses revenus de 3% par an, indique la banque dans son plan stratégique et financier pour la période 2014-2016 présenté ce mardi à l'occasion de la Journée Investisseurs organisée à Paris, en présence de Frédéric Oudéa, président-directeur général de Société Générale, et avec la participation de l'équipe de direction de la banque.

Le groupe souhaite notamment développer la banque privée et Lyxor dans les pays européens clés, avec un objectif de croissance des actifs sous gestion de plus de 35 milliards d'euros d'actifs sous gestion et une progression annuelle des revenus de 4% d'ici 2016. A la faveur d'un nouveau modèle de banque privée, le résultat d'exploitation de cette activité en France pourrait augmenter de 26% d'ici 2017.

 

Le groupe entend aussi être aux avant-postes de la révolution des services post-marché, en s'appuyant notamment sur l'acquisition de Newedge. Il s'agit d'intégrer complètement Newedge, de développer une nouvelle ligne-métier de Prime services  et donc d'améliorer la plateforme de conservation et d'administration de fonds et développer des services post-marché à valeur ajoutée. Tout cela permet d'envisager une croissance annuelle des revenus de 12% d'ici 2016.

 

Les principaux leviers de croissance seront la Banque de détail à l'International (principalement en Afrique, en Europe de l'est et en Russie), l'Assurance et les Services Financiers aux entreprises, la Banque privée en Europe, les activités de Financement & Conseil, les Services aux investisseurs (grâce à l'intégration de Newedge).

 

La croissance organique du groupe sera également stimulée par les nouvelles synergies générées par le modèle de banque universelle, grâce aux revenus des ventes croisées au sein de chaque pilier mais également entre les piliers. En 2013, les revenus de ventes croisées ont atteint 5,5 milliards d'euros (25% du total des revenus du Groupe). A l'avenir, le groupe entend augmenter la croissance des revenus issus des synergies et, dans cette optique, a identifié de nouveaux leviers :

 

- Accroître la coopération entre la Banque privée et les réseaux de banque de détail

- Mettre en oeuvre des initiatives de coopération sur toute la chaîne de Services aux Investisseurs

- Approfondir et élargir le fonds de commerce de son offre de bancassurance

- Développer sa plateforme de Global Transaction Banking pour répondre aux besoins de tous ses clients Entreprises.