OFI veut se renforcer sur les particuliers

Le groupe OFI vient d’annoncer avoir franchi les 70 milliards d’euros sous gestion, en progression de 2,9 % sur un an, avec une collecte nette en 2017 de 1,5 milliard d’euros (contre 2,4 milliards d’euros en 2016). Jean-Pierre Grimaud, directeur général d’OFI asset management a toujours comme objectif d’amener la société au-delà des 100 milliards d’euros sous gestion en 2020, même s’il est conscient que cela ne pourra pas passer uniquement par de la croissance organique. « Le groupe Ofi se positionne toujours comme un pôle de rapprochement », n’hésite-t-il pas à déclarer.

Et si les investisseurs institutionnels restent prépondérants – la clientèle individuelle ne représente qu’un peu moins de 2 milliards d’euros des encours grés -, la distribution aux particulier via différents canaux est clairement aujourd’hui une de ses pistes de développement. En témoignent la prise de participation dans le Groupe de conseil en gestion de patrimoine Crystal – Expert & Finance l’année dernière, et la création d’OFI Patrimonial, une structure ayant le statut de conseiller en investissement financier (CIF) notamment chargée du développement d’une plate-forme de distribution digitale pour ses réseaux partenaires. Elaborée en partenariat avec les fintech Upsideo (société créée par les fondateurs de la plate-forme Finaveo) et Fundvisory (un robo-advisor qui travaille déjà notamment avec Aviva), cette plate-forme sera lancée durant le premier trimestre de cette année, dans un premier temps auprès du réseau Matmut.