Les CGP analysent la place des Fintechs dans leur métier

Lors de la 16ème Convention annuelle de l’Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés qui s'est tenue mi-octobre, la transformation numérique dans les services financiers a longuement été abordée.

Selon Etienne Pelcé, directeur général d’Allianz Banque et d’Allianz Patrimoine, "cette transformation impacte les process, la commercialisation des produits et services ainsi que la relation client, bien au-delà  de sa fonction d’interface". Une transformation qui amène le client à travailler pour lui-même, en allant chercher l’avis de ses pairs avant d’aller acheter une prestation de conseil.

Mais alors quel place pour les Fintech ? Pour Alain Clot, président de France FinTech, et Seddik Jamaï, directeur Innovative Strategies & Transformation, secteur Financial Services de CapGemini, elles sont « le complément », des banques et des compagnies d'assurance. Par les produits, les services et l’aide à la décision à base de numérique qu’elles proposent ; ce du fait aussi de la réglementation, qui rend très difficile leur entrée sur certains segments de la chaîne de valeur.

Fichiers: