L’emploi dans la banque devrait repartir en 2015

Selon le dernier baromètre emploi élaboré par le cabinet de conseil en relations humaine Hudson, le marché de l’emploi dans la banque semble avoir passé son bas de cycle. Et, bien que le solde net du secteur affiche une baisse en 2012 et 2013, notamment à cause du non remplacement des départs à la retraite, les banques estiment, de manière unanime, que « la crise est derrière ». Cet optimisme est cependant à relativiser puisqu’elles ne prévoient pas de réelle reprise du marché du recrutement avant 2015. Ainsi, Jean-Paul Brette, Directeur Banque, Finance et Assurance chez Hudson estime que « 2014 devrait rester encore calme », même si en moyenne, le secteur compte toujours, selon Hudson, 15.000 recrutements par an dont 3.000 à 4.000 cadres.

Les débutants représentent 60 à 70 % des profils recherchés. La moitié des recrutements concernent  des Bac +2/3 que les banques prennent souvent en alternance dans le cadre de leurs études, principalement en BTS Banque et Licence professionnelle bancaire, peut-on lire dans le baromètre. Quant aux Bac+5 (Master 2), ils sont recrutés à des fonctions managériales dans la banque détail, en tant qu'analystes, assistants chargé d'affaire dans les banques de financement et d’investissement mais aussi à des postes de juristes contentieux, dans la comptabilité ou encore en consolidation. Les plus talentueux  peuvent rejoindre l'Inspection Générale en premier poste par voie de concours externe ou en interne en 2e ou 3e poste.

Les experts confirmés, avec 10 ans d’expérience et un anglais courant, représentent quant à eux environ 2.000 nouvelles embauches par an. Ils sont recherchés « tout d'abord par les banques émergentes (Qatar, Chine, Brésil, Afrique...) qui s'intéressent à leurs compétences pour s'implanter en France (…), mais également pour toutes les organisations qui veulent renforcer leurs structures commerciales d'expertises : spécialistes produits (Trade, PCM), sales dans l'Asset Management, banquiers privés, managers d'équipes commerciales... Enfin dans les fonctions supports très recherchées comme l'audit ou la conformité », précise l’étude.