Le gouvernement reste flou sur le calendrier des réformes fiscales

Quels engagements présidentiels seront reniés pour rentrer dans les clous du Pacte de stabilité après le rapport alarmant de la Cour des comptes sur le déficit 2017 ? Difficile de le savoir pour le moment, le gouvernement reste muet sur ce qui permettra de faire entrer au moins 4 milliards d'euros dans les caisses de l'Etat pour atteindre 3% de déficit. Le porte-parole Christophe Castaner a toutefois précisé chez nos confrères d'Europe 1 ce mardi qu'"aucune" baisse d'impôt "ne sera annulée", précisant qu'il ne s'agissait pas de présenter la loi de finances 2019 "parce qu'à ce jour je ne la connais pas". "Toutes les réformes sur lesquelles le président s'est engagé, nous les ferons dans la mandature. Mais jamais nous n'avons déterminé un calendrier pour dire le CICE est au 1er janvier de telle année, la taxe d'habitation c'est à tel moment", a-t-il ajouté.