Le Conseil supérieur du notariat lance la legaltech Notaviz

La plate-forme internet digitalise la relation client-notaire. Elle offre un «premier niveau de réponse», précise le communiqué, aux questions pratiques que se posent les internautes. Elle y répond notamment au moyen de questionnaires interactifs, de vidéos. Elle renvoie également à des outils tels que des simulateurs ou encore des sites internet dédiés à des services en particulier tels que Bailmyself pour rédiger un bail sous seing privé en ligne, ou encore « Mon notaire-ma succession » pour déterminer qui sont ses héritiers et estimer ses frais de succession.

Optimiser son patrimoine. A noter que l’onglet consacré au thème «optimiser son patrimoine» renvoie vers un questionnaire en matière d’investissement Pinel, de même que vers un simulateur pour ce type d’investissement. Enfin, le site internet dirige vers le site internet de l’Union notariale financière (Unofi) qui, précise Notaviz, «établit, en appui des notaires, une analyse patrimoniale complète et présente les solutions financières, de crédit et/ou d’assurance préconisées pour permettre d’atteindre les objectifs souhaités».

Didier Coiffard, président du Conseil supérieur du notariat indique Notaviz est le «deuxième virage numérique de la profession après l’Acte authentique électronique».

Communiqué de presse, 22 mars 2017.