L’AMF est favorable à un statut européen pour les fintech

L'Autorité des marchés financiers (AMF) veut faciliter la vie des fintech. « Il convient de réfléchir à l'articulation des différents statuts que doivent respecter les plateformes digitales qui offrent une palette diversifiée de prestations », a déclaré le président du régulateur boursier, Gérard Rameix, à l'occasion de la présentation du rapport annuel de l'institution ce matin. « Notre souhait est de pouvoir favoriser l'émergence d'un statut européen qui leur permettrait, sans avoir à cumuler les statuts nationaux existants de bénéficier des régimes de passeport ». Selon l'AMF, cela permettrait aux fintech d'élargir dès leur lancement leur base de clientèle au niveau européen. Ces déclarations interviennent alors que la Commission européenne vient de refermer une consultation sur les fintech.