La réforme des professions réglementée enterrée ?

La remise en cause du monopole des professions réglementées, cheval de bataille d'Arnaud de Montebourg reposant sur un rapport de l'Inspection générale des finances, va-t-elle passer aux oubliettes ? C'est la question que l'on peut se poser à la suite de la sortie du gouvernement du ministre de l'Economie, alors même que celui-ci devait recevoir ce 26 août une profession particulièrement remontée : les notaires.