La commission Loueur en meublé de l'Anacofi a tenu sa première réunion

Après la commission Girardin, l'Anacofi a mis en place une commission de suivi et d’étude du marché portant sur le loueur en meublé. Sa première réunion s'est tenue le 26 août dernier. Durant son mandat d'une durée d'un an, son objectif est de surveiller et d'analyser l’évolution du marché des actifs immobiliers commercialisés dans le cadre d’une opération avec gestion par un tiers. Elle sera composée pour un tiers de membres de l'Anacofi et pour le reste de personnes extérieures comme des avocats et des assureurs par exemple. A l'issue de ses travaux, elle doit établir un guide de bonnes pratiques à l’usage des professionnels qui permettra également d'apporter une information aux investisseurs.

De son côté, la commission "Entreprise" a défini la position de l'association concernant les travaux sur le Crowdfunding, sa place souhaitée dans diverses instances ainsi que le devenir des Conférences de l’Entreprise qui labelliseront prochainement des évènements portant sur le financement des TPE / PME.

Par ailleurs, David Charlet, président de l'Anacofi et chairman de la FECIF (Fédération Européenne des Conseils et Intermédiaires Financiers) a été reçu le 26 août par le président de l’ESMA, Steven Maijor. Sur ce sujet, l’Anacofi a obtenu que la CGPME prenne officiellement position et soutienne leur analyse au nom des entreprises françaises, qu’il s’agisse de sociétés de l’intermédiation ou du conseil financier ou bien encore de cellesqui en sont les clientes.