La banque privée va continuer à subir des réductions des marges

NewsManagers

Le secteur de la banque privée en Europe devrait continuer à vivre dans une « incertitude accrue » au cours des deux prochaines années, indique une récente étude de Standard & Poor's. Selon l'agence de notation, les banques privées européennes vont subir la tendance à la réduction des marges. S&P cite comme principales causes de cette réduction les effets de la lutte contre l'évasion fiscale, les coûts liés au durcissement des contraintes réglementaires, une concurrence accrue et la modification du comportement de la clientèle.

S&P souligne toutefois que les banques qu'elle note sont « très solidement capitalisées » et donc tout à fait en mesure de faire face à l'environnement actuel. Elles disposent ainsi toutes d'une note de catégorie « investment grade », précise l'agence. 

Pour faire face à cet  environnement de plus en plus difficile, les banques privées devront chercher des relais de croissance. S&P cite notamment le renforcement de la relation clientèle, la gestion des risques et de la marque et le développement des activités hors d'Europe.