Financement participatif France conteste les méthodes de l'UFC sur le crowdlending

Après a publication par l'UFC-Que Choisir d'une enquête à charge contre le crowdlending, l'association Financement participatif France (FPF), qui regroupe les acteurs du crowdfunding est montée au créneau, pointant «des erreurs méthodologiques ou inexactitudes». Les plates-formes françaises font l'objet d'un «strict encadrement réglementaire et sont sous l’étroit contrôle de plusieurs autorités, dont l’AMF et l’ACPR», souligne FPF qui annonce qu'une note sera bientôt publiée, reprenant point par point les éléments soulevés par UFC-Que Choisir.