Etude Xerfi sur le marché de la cession-transmission d’entreprise pour les acteurs du conseil

Le potentiel du marché français de la cession-transmission d’entreprises est loin d’être négligeable. L’effet papy-boom et la nouvelle génération de dirigeants plus enclins à changer de vie professionnelle favorisera de fait l’accroissement du nombre de transmissions de TPE/microentreprises, PME et ETI dans l’Hexagone. Ces cinq prochaines années, plus de 50 000 sociétés de plus de 10 salariés devraient changer de mains, selon les estimations, dont environ la moitié serait des entreprises de 20 à 4 999 salariés. Et les opportunités commerciales ne manquent pas entre les prestations de conseil et d’audit sur la cession elle-même, la vente de produits et services liés à la gestion de patrimoine, la production de crédit pour une nouvelle acquisition, les prestations de conseil et management pour le nouveau chef d’entreprise, les contrats d’assurance…

Communiqué de presse, 10 mars 2015 (lire la synthèse dans le pdf ci-dessous)