DNCA Finance a collecté 5 milliards d'euros en 2014

NewsManagers

2014 aura été une très bonne année pour DNCA Finance. La société de gestion française  a enregistré l'an dernier des souscriptions nettes de l'ordre de 5 milliards d'euros (contre 2,8 milliards en 2013), dont 1,9 milliard ont été investi sur des fonds de droit français. La collecte a été particulièrement dynamique sur la gestion diversifiée. « A fin janvier, les encours de DNCA s'établissent à un peu plus de 14 milliards d'euros, contre 10 milliards il y a un an », a annoncé Eric Franc, directeur général de DNCA lors de la réunion annuelle de la société ce mardi 27 janvier à Paris. 

« DNCA a poursuivi en 2014 son développement international », a souligné Eric Franc, qui précise que la société de 76 collaborateurs dispose aujourd'hui d'équipes basées en France, en Italie, en Allemagne, en Belgique et au Luxembourg. Et 2015 devrait continuer sur la même lancée. Après la récente commercialisation de son fonds croissance en Allemagne et en Autriche, le gestionnaire parisien a entamé le processus de commercialisation de ses fonds en Espagne et aux Pays-Bas. Déjà annoncée pour 2014, l'ouverture de bureaux à Madrid et à Genève, où un responsable a d'ores et déjà été recruté, devrait se concrétiser cette année. 

En matière de nouveaux produits, DNCA a lancé mi-décembre DNCA €urocovery, un fonds investi en valeurs européennes de sociétés décotées.

Ce fort développement a poussé DNCA à renforcer ses équipes. 2014 a vu le recrutement d'une vingtaine de personnes, dont 7 personnes sur les fonctions juridiques et finances, 4 sur le middle office, 5 collaborateurs sur les fonctions commerciales et marketing et 4 personnes pour renforcer les équipes de gestion. « 2015 devrait également être dynamique en matière de recrutement même si ces derniers seront certainement moins nombreux qu'en 2014 », a précisé Eric Franc.

Concernant le processus de cession de DNCA par ses actionnaires TA Associates et le groupe Banca Leonardo, Eric Franc précise qu'il est « en cours ». Selon plusieurs sources, le groupe Natixis serait intéressé par le rachat de la société de gestion, valorisée selon Bloomberg à 1 milliard d'euros.