Des tarifs bancaires plus élevés en Alsace, en Bretagne, en Franche‑Comté et en Haute‑Normandie

C’est l’une des conclusions qui ressort du dernier rapport de l’Observatoire des tarifs bancaires

Plus précisément, il est souligné que « sans faire de classement de la région la moins chère à la plus chère, en globalisant les tarifs moyens pondérés les plus élevés, cinq régions ressortent comme globalement un peu plus chères. Par ordre alphabétique ce sont : l’Alsace, la Bretagne, la Franche‑Comté, la Haute‑Normandie et le Nord‑Pas‑de‑Calais. En revanche certaines régions, notamment l’Île‑de‑France et les Pays de la Loire, apparaissent globalement un peu moins chères ».

Le rapport est accessible en ligne ici