Brèves H&M

Communication des taux de rendements de l’assurance vie

Les assureurs communiquent en ce moment les taux de rendement de leurs supports en euros pour 2012. L’Afer a ainsi annoncé un taux de 3,45 % net de frais de gestion. Le Conservateur annonce lui 3,75 % sur le support euros Hélios Sélection et 3,50 % pour le support euros du contrat Arep Multisupport. ACMN Vie a communiqué sur 3,8 % pour le fonds en euros Europierre, 2,70 % pour Euromulti et 3,15 % ou 2,90 % pour tous les supports internet. BforBank annonce un rendement de 3,40 % et la GMF applique 3,05 % de rendement à tous ses contrats. Enfin, Matmut Vie a retenu un taux de 3,40 % et Apicil Assurances un taux net de 3,32 % pour Frontière Efficiente, Performance Absolue et Gestion Privée.

La bancassurance conserve la main sur la distribution

Selon la dernière étude publiée par la Banque de France, les groupes de bancassurance enregistrent des performances légèrement supérieures à celles de l’ensemble du marché dans la mesure où ils continuent de détenir de très larges parts du marché des produits bancaires - plus de 95 % des encours - et ont été moins exposés à la décollecte de l’assurance vie que les autres assureurs. Mesurées par la collecte brute, les parts de marché des grands acteurs du secteur évoluent peu d’un semestre à l’autre. Les groupes de bancassurance concentrent ainsi 54 % des flux de primes brutes versées sur le premier semestre 2012, contre 53 % à la fin de l’année 2011.

Cerenicimo propose des loyers pendant la construction d’une résidence

Habituellement réservé aux investisseurs institutionnels, le système de pré-loyers est appliqué par Cerenicimo aux particuliers. Ainsi, entre la date de l’acte notarié et l’achèvement des travaux, les investisseurs bénéficieront d’un avantage de trésorerie sans devoir attendre la mise en exploitation pour percevoir des revenus.

Jones Lang LaSalle aide à la recherche de financements

Comme le font déjà d'autres conseil en immobilier d’entreprise, Jones Lang LaSalle a décidé d’accompagner foncières, institutionnels et fonds d’investissement dans leur recherche de financements immobiliers sur le marché français en créant un département « debt advisory  ».