Vers une séparation d'Alpheys et du groupe Crystal

Le groupe de private equity Apax Partners veut racheter la majorité du capital du groupe Crystal
Sisouphan Tran

La plateforme de BtoB dédiée aux CGP Alpheys veut prendre son envol... seule ou presque ! Née du rapprochement de Crystal Partenaires, Finaveo et CD Partenaires, elle était jusqu'ici détenue en majorité par les dirigeants du groupe Crystal (Bruno Narchal, Jean-Maximilien Vancayezeele, Philippe-Michel Labrosse et Sisouphan Tran) ainsi que les groupes OFI et Apicil. Concrètement, Sisouphan Tran et Philippe-Michel Labrosse, les deux dirigeants d'Alpheys devrait racheter, avec OFI et Apicil, les 33 % du capital détenus par le groupe Crystal.

"L'objectif de cette opération est de couper tout lien entre Alpheys et le Groupe Crystal. Le mélange initial du BtoB avec le BtoC apportait de la valeur en conférant à Alpheys une expérience et un ADN métier très forts. Cependant, suite à la très forte croissance d’Alpheys, l’articulation entre les deux activités montre aujourd’hui ses limites et représente davantage un frein à notre développement", explique à la rédaction Sisouphan Tran. Très enthousiaste à propos de ce mouvement, le dirigeant estime qu'il permettra à la plateforme "de poursuivre et d’accélérer son développement en tant que pure player au service exclusif des CGP et autres professionnels du patrimoine". 

Alpheys a profité de l'opération en cours menée par Apax Partners, qui souhaite acquérir la totalité du groupe Crystal, pour mener ses propres négociations. Si la répartition capitalistique exacte à l'issue de l'opération n'a pas encore dévoilé, elle devrait permettre aux deux dirigeants effectifs de reprendre une part significative de la participation de Crystal dans Alpheys. "C'était une demande de nos partenaires et une volonté de notre part car les CGP préfèrent toujours avoir affaire à des chefs d’entreprise qui leur ressemblent et qui comprennent leurs besoins et leurs contraintes", indique Sisouphan Tran.

L'émancipation d'Alpheys devrait permettre à la plateforme de concentrer ses efforts sur son développement informatique. "Notre but est de continuer à améliorer l'offre de solutions en architecture ouverte aux CGP. Cela passera forcément par de nouveaux investissements en technologie, qui avaient été quelque peu freinés par la dualité BtoB/BtoC par le passé", souligne le dirigeant.

Côté croissance, Alpheys devrait surtout miser sur la croissance organique dans les mois à venir, car, comme le rappelle Sisouphan Tran : "aujourd'hui, le marché des plateformes BtoB est déjà très concentré, contrairement au BtoC où la consolidation va se poursuivre activement".

Dans tous les cas, cette opération devrait définitivement enteriner la course à deux qui se dessine depuis deux ans entre Nortia et Alpheys.