Une production en unités de compte prisée par BNP Paribas Cardif

Antoine Duroyon, L'AGEFI édition de 7H du 27 mars 2015
La part des contrats en UC et en fonds Eurocroissance a grimpé à 28 % l'an dernier. La filiale de BNP Paribas fait nettement mieux que le marché.
Bloomberg

 

Selon son PDG Pierre de Villeneuve, BNP Paribas Cardif « attache plus d'importance à la qualité de la production» qu'à sa seule croissance. Cette volonté se reflète dans les résultats publiés jeudi par la filiale d'assurance de BNP Paribas (Consulter le communiqué de presse en fichier joint au format PDF). Dans l'Hexagone, le chiffre d'affaires en épargne, son activité phare, recule de 2 % pour atteindre 9,1 milliards d'euros. Mais la part des contrats en unités de compte et en fonds Eurocroissance passe de 23 % en 2013 à 28 % l'an dernier. Un chiffre nettement supérieur à celui du marché (16 %), selon les données de la FFSA. 


BNP Paribas Cardif a transformé ses fonds diversifiés en fonds Eurocroissance, enregistrant plus d'un milliard d'euros d'encours sur ces supports. «Plus d'un contrat sur quatre s'ouvre aujourd'hui en Eurocroissance dans certains réseaux», souligne Renaud Dumora, directeur général adjoint de BNP Paribas Cardif. La banque privée et les CGPI figurent ainsi en pointe sur ce terrain. A 1,4 milliard d'euros, l'activité protection ressort à un niveau stable. Après avoir noué un accord de co-assurance avec la Mutuelle Mieux Etre, l'assureur va lancer au second semestre de cette année son activité commerciale en santé collective. «Nous souhaitons être présent à de bonnes conditions de marché», a indiqué Pierre de Villeneuve. 


Au bout du compte, le chiffre d'affaires a reculé de 1 % en France, à 10,5 milliards d'euros. Hors des marchés domestiques (France, Italie et Luxembourg), qui totalisent 19 milliards d'euros, le chiffre d'affaires a progressé de 10 % pour s'établir à 8,5 milliards d'euros. En épargne, l'activité a crû de 6 % (à 4,2 milliards d'euros), tandis qu'elle a avancé de 13 % en Protection (à 4,3 milliards). BNP Paribas Cardif a mené des opérations de croissance externe, dont un accord de coentreprise avec Bank of Beijing en Chine. 


Au niveau de l'ensemble de l'activité, le chiffre d'affaires atteint 27,5 milliards d'euros (+10% à taux de change constants) pour 202 milliards d'euros d'actifs gérés (+14 %). L'assureur souligne une diversification de l'activité avec, en épargne, une quote-part de provisions en unités de compte de 31 % et en prévoyance, une répartition des primes de 63 % pour l'assurance des emprunteurs et de 37 % pour les autres garanties. 


Le résultat brut d'exploitation progresse de 4 % à 1,1 milliard d'euros et le résultat net avant impôt s'inscrit à 1,2 milliard d'euros (+5 %).

 

Le communiqué de presse est accessible en ligne ici.