Conseillers en gestion de patrimoine

Un nouvel actionnaire pour Magnacarta

Depuis fin 2017, le groupe Burrus est le nouvel actionnaire majoritaire de Magnacarta
L’occasion pour le réseau de CGP d’étoffer ses axes de développement
DR

Le réseau de cabinets de conseillers en gestion de patrimoine Magnacarta a changé d’actionnaire majoritaire fin 2017. C’est désormais le groupe Burrus, spécialisé dans l’acquisition de sociétés dans le domaine de la finance et de l’assurance, qui détient la majorité de son capital (67 %), après le retrait d’UI Gestion, société de private equity. « Ce départ était prévu. Le fonds, qui avait investi dans plusieurs sociétés en gestion de patrimoine, était en fin de vie. Magnacarta était la dernière participation de ce fonds, qui nous a accompagnés pendant sept ans », explique Vincent Couroyer, le président de Magnacarta. « UI Gestion nous l’a confirmé plusieurs mois avant et nous a laissé le temps de choisir un nouvel actionnaire, précise-t-il. Notre choix s’est alors porté sur un industriel pour pouvoir apporter de nouvelles expertises au sein du groupe », et non sur un fonds d’investissement, dont « les exigences ne correspondent pas au temps long du développement d’une stratégie ». De son côté, « le groupe Burrus n’avait pas d’activité de gestion de patrimoine en propre ».

Compléter la panoplie de services. Magnacarta, marque issue du rapprochement en 2015 de FIP Patrimoine et de Patrimoine Consultant, apporte une palette de services aux membres pour « accompagner les CGP dans leur développement professionnel et sécuriser leur activité » : ingénierie patrimoniale, sélection et référencement des produits, conseils sur la conformité aux lois et réglementations en vigueur, recrutement de collaborateurs, marketing, accompagnement dans le développement stratégique… Un des éléments différenciants de Magnacarta par rapport à ses concurrents est qu’il ne se charge pas du traitement des activités de middle-office. Magnacarta a « anticipé la digitalisation du processus » et considère que cette activité, « en relation directe avec le service clients », doit être conservée par les CGP en tant que valeur ajoutée, indique Vincent Couroyer. Avec l’entrée au capital du nouvel actionnaire, Magnacarta compte compléter son offre avec le courtage IARD, l’allocation d’actifs et le courtage en crédit.

Objectif à la hausse. En termes d’encours, Magnacarta se donne pour but d’atteindre « entre 3 et 4 milliards d’euros d’ici quatre ans », étant donné que l’objectif de 2 milliards d’euros à cinq ans annoncé à la création de la marque en 2016 devrait être dépassé. En revanche, le réseau ne se fixe pas d’objectif particulier en nombre de cabinets adhérents. « Notre intérêt est qu’ils réalisent leur projet professionnel dans sa plénitude. Nous préférons les faire grandir qu’en acquérir de nouveaux », souligne Vincent Couroyer. Il rappelle qu’« il n’y a pas de critère de sélection particulier » pour devenir membre. « C’est une rencontre avant tout » entre le projet du cabinet et les services proposés par Magnacarta. Une fois adhérents, les cabinets peuvent accéder à l’ensemble des prestations, en contrepartie d’un partage de la rémunération versée par les fournisseurs de produits, sachant que les membres profitent des tarifs préférentiels négociés.

Pas de changement de gouvernance. « La gouvernance restera la même », assure également Vincent Couroyer, qui souligne que c’est la stratégie actuelle qui a intéressé Christian Burrus, le dirigeant du nouvel actionnaire majoritaire. Les autres actionnaires conservent la même répartition au sein du capital : 29 % sont détenus par le groupe financier Oddo BHF, le reste l’étant par des cabinets membres du groupe et le management.

 

 


En quelques chiffres

  • Magnacarta regroupera, à la fin juin, près de 65 cabinets de CGP.
  • L’encours de ses membres représente 1,25 milliard d’euros.
  • La collecte s’élevait à près de 270 millions d’euros en 2017, dont les trois quarts étaient constitués par de l’assurance vie ou des comptes titres.
  • Le réseau compte 16 collaborateurs.