Immobilier

UFG REM confirme sa position dominante sur les SCPI

Créée en 1975, la filiale de gestion immobilière du groupe UFG-LFP représente à ce jour près de 30 % des encours gérés du marché des SCPI, soit 5,9 milliards d’euros. Une hégémonie incontestée depuis dix ans sur un secteur qui a vu sa capitalisation multipliée par 2,5 sur la période (lire p. 25), cette progression étant due à l’effet conjugué de la hausse de l’immobilier - tertiaire en particulier - et de la collecte.

Cette fabuleuse croissance du marché s’est accompagnée de l’émergence d’acteurs dynamiques. Parmi eux, Sofidy signe une des plus belles réussites de la décennie passée en octuplant sa capitalisation entre 2000 et 2009 (1,4 milliard d’euros à fin 2009). Le point commun entre ces deux sociétés se trouve dans leur intérêt pour les conseillers en gestion de patrimoine indépendants (CGPI), canal de distribution très actif depuis le début des années 2000. Néanmoins, UFG Real Estate Managers (REM) ne distribue pas ses SCPI uniquement par l’intermédiaire des indépendants, mais également auprès du réseau bancaire de son actionnaire, la caisse fédérale du Crédit Mutuel Nord Europe, et d’une clientèle de particuliers en direct. La société gère également une SCPI institutionnelle.

Les investisseurs particuliers source de la croissance.

Par le biais du rachat du Groupe Pelloux en 2001, UFG REM a affirmé sa position sur le marché en augmentant le montant de ses capitaux gérés de 700 millions d’euros (UFG REM gérait 1,08 milliard d’euros fin 2000), soit une hausse de 70 %. Présent principalement sur une clientèle de particuliers au moyen de trois canaux de distribution, UFG REM ne cesse de voir sa capitalisation croître au fil des années. La société de gestion réalise en moyenne depuis dix ans 25 % à 30 % de la collecte nette du marché. A l’origine de plus de 50 % de sa capitalisation actuelle, cette dernière a explosé durant les années 2003 à 2007 avec l’envol de la distribution via des intermédiaires.

Aujourd’hui, son réseau bancaire et ses partenaires CGPI « assurent environ 80 à 85 % de la commercialisation des SCPI à destination des particuliers », juge Jean-Marc Coly, directeur général délégué d’UFG REM. Une autre raison de ce développement tient à la présence du produit en tant qu’unité de compte (UC) à l’intérieur de contrats d’assurances.

Créée en 1999 à destination des investisseurs institutionnels, la SCPI UFG Pierre présente pour sa part, une capitalisation de 640 millions d’euros, soit un peu plus de 10 % des encours gérés sous forme de SCPI.

Vers les OPCI.

UFG REM prend le virage OPCI en 2007, mais c’est réellement en 2009, avec le rachat cette fois de la société de gestion La Française des Placements (LFP) par le groupe UFG, que UFG REM accélère son développement sur ce type de produit et auprès de clients institutionnels. A ce jour, elle gère pour eux trois OPCI correspondant à un encours sous gestion de 350 millions d’euros.