Banque privée

UBS reste ancré en France malgré ses déboires

Un ancien dirigeant de la filiale française du banquier privé suisse vient d’être mis en examen pour démarchage illicite - Conscients des difficultés, les dirigeants entendent dans l’immédiat redevenir profitables en adaptant l’offre du groupe.

Soulignées dans un ouvrage publié en début d’année (L’Agefi Actifs n°537, p. 15), les accusations présumées de fraude fiscale sont aujourd’hui à l’origine d’une véritable affaire UBS France, qui connaît un nouveau rebondissement avec la récente mise en examen, à laquelle la banque privée n’est pas partie, de l’ancien directeur général d'UBS Wealth Management France pour « complicité de démarchage illicite », blanchiment et recel.

Des procédures au pénal et aux prud’hommes.