Experts-comptables

Transmission d’entreprise, un marché qui intéresse

L’automatisation de la comptabilité oblige l’expert-comptable à se réinventer
Les experts du chiffre investissent notamment la transmission d’entreprise

Le congrès des experts-comptables, qui s’est déroulé à Lille du 27 au 29 septembre dernier, a été l’occasion pour l’Ordre des experts-comptables de rappeler qu’il y avait urgence pour ces professionnels de se transformer, en devenant plus « experts » que « comptables ».

Des sociétés de logiciel obligent à repenser les offres. Pour les y accompagner, de nouvelles sociétés d’édition de logiciel proposent des solutions cloud (Exact, Quickbooks, Loop, etc.) qui accélèrent la productivité des tâches traditionnelles de l’expert-comptable et concurrencent les sociétés traditionnelles du marché comme Cegid ou Sage. Ce qui inquiète les experts-comptables est que certaines de ces solutions, comme Exact ou Quickbooks (lire L’Agefi Actifs n°674, p.13), proposent directement leurs services aux entreprises, ces dernières invitant leur expert-comptable sur la plateforme. « La société Exact propose une solution de gestion aux experts-comptables qui leur permet de redynamiser leur activité commerciale en développant leurs propres services à valeur ajoutée. Ainsi, l’un de nos clients, cabinet de taille intermédiaire, a intégré l’outil Exact pour faire une offre digitale globale à ses clients TPE/PME », indique Laure Boutron, directrice marketing d’Exact.

Le marché de la transmission d’entreprise. Pour illustrer l’essor du marché du conseil chez les experts-comptables, L’Agefi Actifs s’est intéressé au développement du conseil en accompagnement dans la transmission d’entreprise, en interrogeant plusieurs grands réseaux ou structures d’expertise-comptable de taille importante sur leur éventuelle offre de service dans ce domaine (lire le tableau ci-dessous).

L’évaluation de l’entreprise figure parmi les métiers qui se développent autour de ce marché du conseil, avec l’accompagnement juridique et fiscal des opérations de cession ou de transmission. Les experts-comptables font pour cela appel à des ressources humaines en interne – diplômés avocats ou notaires notamment – ou passent par des cabinets d’avocats partenaires ; c’est le cas pour In Extenso, Mazars ou Grant Thornton. Un service de conseil en investissement du produit de la vente est éventuellement rendu, via des partenariats plus ou moins informels, ou à travers une joint-venture que l’entreprise d’expertise comptable possède avec une société de courtage.