Synergie CGP a accueilli dix nouveaux cabinets en 2020

Le groupement compte dorénavant 40 cabinets adhérents.
Benjamin Nicoulaud

Le groupement Synergies CGP a annoncé mercredi 13 janvier l'intégration de 10 cabinets supplémentaires au cours de l'année 2020. « Nous avons intégré 7 cabinets issus du groupement Fi-Ouest et 3 autres cabinets par cooptation », indique Benjamin Nicoulaud, président de Synergies CGP, cité dans un communiqué. Le groupement représente dorénavant 40 cabinets adhérents situés dans toute la France à l’exception du sud-ouest et du nord-est. « Nous sommes en discussion avec plusieurs cabinets qui souhaitent nous rejoindre et il est vrai que nous privilégions les zones sur lesquelles nous ne sommes pas encore représentés », précise Romain Muraill, trésorier de Synergies CGP.

L'an dernier, les cabinets membres de Synergies CGP ont généré une croissance soutenue avec une hausse de 37 % des encours sur l’année 2020. « La croissance des encours gérés est due pour moitié à l’intégration des cabinets issus de Fi-Ouest et pour l’autre moitié au dynamisme de nos structures », détaille Benjamin Nicoulaud. Le groupement a également profité de cette période pour développer des formats d’échange en distanciel, sur des thèmes allant de l’échange de bonnes pratiques à des formations validantes.

Pour mémoire,  l'intégration se fait uniquement par cooptation et après divers échanges informels. « Notre idée est avant tout de conserver la convivialité de l’association et son ancrage fort dans l’aspect conseil/technique de notre profession », explique le groupement. L’adhésion représente 450 euros par an et offre les services habituels : trois réunions annuelles (Paris/Marseille/Lyon), formations, accords dérogatoires avec les fournisseurs, etc.