Société Générale renonce au projet de création d'une marque ombrelle en gestion

Réjane Reibaud
Société Générale renonce au projet de création d'une marque ombrelle en gestion.
(RK.)


Rebondissement dans les projets de la Société Générale en gestion d'actifs. Alors que NewsManagers dévoilait jeudi 03 novembre que la banque projetait de créer une marque de gestion ombrelle dénommée SGIM pour Société Générale Investment Managers, elle nous a fait savoir hier soir que le projet avait tourné court.

La décision aurait été prise en interne tardivement, et la direction de la communication n'en aurait été informée que dans la journée de jeudi. Celle-ci, qui prévoyait une communication officielle au marché et à la presse sur ce projet entre mi-novembre et fin novembre, n'avait pas souhaité ou pu commenter nos informations si tôt, en amont en outre des résultats du troisième trimestre qui ont été publiés ce matin 4 novembre.

La banque nous a donc transmis le message suivant officiel hier soir : « Nous avions une réflexion sur la possibilité de créer une marque rassemblant nos deux sociétés de gestions patrimoniales en France et au Luxembourg. Ce projet n’a finalement pas été retenu. ». Elle n'a pas souhaité donner de plus amples explications.

La banque a engagé des réflexions depuis plusieurs mois sur la façon de rendre plus visible certaines de ses marques en gestion d'actifs et de patrimoine comme SG29 Haussmann à Paris. Le projet évoqué par NewsManagers et issu de plusieurs sources différentes prévoyait la création de la marque SGIM qui aurait chapeauté au moins trois activités de gestion à savoir SG29 Haussmann, SGPWM au Luxembourg et EIS (pour External investment solutions). Le projet rassemblait environ 40 milliards d'euros d'encours.