Sébastien Barbe quitte Crédit Mutuel Arkéa

Laurence Marchal
Selon plusieurs sources, il rejoint Montpensier Finance, la société de gestion reprise en 2004 par Guillaume Dard.

Sébastien Barbe prend le large. Il quitte le groupe brestois Crédit Mutuel Arkéa où il était membre du comité exécutif et directeur du pôle produits depuis mars 2022 seulement, selon plusieurs sources concordantes.

D’après deux de ces sources, Sébastien Barbe, 50 ans, rejoindrait Montpensier Finance, la société de gestion reprise en 2004 par Guillaume Dard. Contactée par NewsManagers, une porte-parole de la boutique française n’a pas souhaité faire de commentaire sur une éventuelle arrivée au sein des équipes. Elle a en revanche exclu toute évolution de l’actionnariat de la société de gestion. Le capital est actuellement détenu à 75 % par le management, dont Guillaume Dard, et à 25 % par Amundi. Le premier groupe français de gestion d’actifs était entré au capital en septembre 2020, notamment afin d’aider la boutique à se développer à l’international.

NewsManagers n’a pas eu connaissance du rôle que pourrait jouer Sébastien Barbe, mais vu le niveau de ses fonctions précédentes, on peut aisément imaginer qu’il s’agira d’un poste clé. Le principal intéressé n’a pas répondu à nos sollicitations. Montpensier a précisé que Guillaume Dard restait président.

Dix ans de maison

Sébastien Barbe met donc un terme à plus de dix ans de carrière au sein du Crédit Mutuel Arkéa. Il avait rejoint le groupe breton en juillet 2011, à la faveur du rachat par ce dernier de Schelcher Prince Gestion, une boutique spécialisée dans la gestion obligataire. Il y était devenu directeur général, après avoir travaillé pendant plusieurs années chez Rothschild & Cie Gestion comme gérant obligataire.

Par la suite, ses fonctions se sont étoffées au fur et à mesure que le groupe breton structurait et développait son offre de gestion d’actifs au sein d’Arkéa Investment Services. Ainsi, en 2017, il est devenu président des directoires d’Arkéa Investment Services et de sa filiale Federal Finance Gestion.

A fin juin 2022, « l’archipel » Arkéa Investment Services regroupait sept « spécialistes » (Federal Finance Gestion, Schelcher Prince Gestion, Arkéa Banque Privée, Arkéa Real Estate, Arkéa Real Estate Investment Management, Swen Capital Partners et Mandarine Gestion) et gérait 66 milliards d’euros, selon le site Internet de la structure. Il y a cinq ans, Arkéa IS ne gérait que 44 milliards d’euros, avait rappelé Sébastien Barbe lors d’une conférence annuelle en février 2022. En rejoignant potentiellement Montpensier, il retrouvera une société de taille plus modeste. La boutique gère plus de 3,5 milliards d’euros d’actifs, selon son site Internet.