Record d’encaissement battu pour l’assurance vie au Luxembourg

La France, premier client des opérateurs vie depuis 2010, connaît une augmentation de son encaissement de 20,10 %. En termes d’engagements, la France conforte sa position de premier client de l’assurance-vie luxembourgeoise avec un encours de 35,89 milliards d’euros.
Source: commissariat aux assurances

Il ressort du dernier rapport du commissariat aux assurances luxembourgeois – accessible en ligne ICI - qu'en termes d’encaissement les assureurs-vie opérant au ou à partir du Grand-Duché de Luxembourg ont battu leur précédent record de 2010 avec une augmentation de leurs primes de 7,19 % par rapport à cet exercice et même de 20,04 % par rapport à 2013.

Le mouvement de croissance globale a touché de manière inégale les différents marchés. Sur les cinq principaux marchés desservis par l’assurance-vie luxembourgeoise, quatre sont en progression alors que le désengagement du marché belge se poursuit, même si c’est à un rythme nettement moins important qu’en 2013.

La France, premier client des opérateurs vie depuis 2010, connaît une augmentation de son encaissement de 20,10%, alors que l’Italie, deuxième marché en termes de primes, enregistre une croissance encore supérieure et égale à 43,71%.

Le renforcement général de l’activité n’a pas mis fin aux importants mouvements de rachats sur certains marchés, conduisant même à un phénomène de décollecte sur le marché belge, et ce pour la deuxième année consécutive. Pour mémoire en effet, l'assurance vie luxembourgeoise a fait les frais de l'évolution de la règlementation belge en 2014. Lire ICI. 

En termes d’engagements, la France conforte sa position de premier client de l’assurance-vie luxembourgeoise avec un encours de 35,89 milliards d’euros. Elle devance largement la Belgique avec 26,67 milliards, suivie par l’Italie et l’Allemagne avec 17,85 et 13,72 milliards respectivement. Avec 8,05 milliards le marché luxembourgeois occupe la cinquième place.

Source : Rapport commissariat aux assurances 2014