Rapprochement entre le Groupe Banque Populaire et le Groupe Caisse d’Epargne

Le conseil d’administration de la Banque Fédérale des Banques Populaires (BFBP) et le conseil de surveillance de la Caisse Nationale des Caisses d’Epargne et de Prévoyance (CNCE), réunis les 24 et 26 février 2009, ont approuvé les principes du rapprochement des deux organes centraux. Dans un communiqué commun, les Banques Populaires et les Caisses d’Epargne indiquent que le nouveau groupe, centré sur les métiers de la banque de détail, s’appuiera sur deux réseaux autonomes dans le respect des deux marques. Il comptera environ 34 millions de clients, 7 millions de sociétaires, 7.700 agences et près de 110.000 collaborateurs.

Le projet de rapprochement repose sur la création d’un nouvel organe central, commun aux deux réseaux et détenu à parité entre les deux groupes, comprenant leurs principales filiales dans le domaine de la banque de détail et leurs structures de production (Natixis, Société Marseillaise de Crédit, SIBP (hors VBI), Financière Océor, GCE Assurances, BCP France, BCP Luxembourg, DV Holding et la participation indirecte de 17,7% dans la CNP). Les moyens techniques et humains de la BFBP et de la CNCE nécessaires à l’exercice des missions d’organe central seront également rassemblés dans cette nouvelle entité. Les filiales du pôle immobilier des deux groupes (Crédit Foncier de France, Nexity, Foncia, MeilleurTaux) ainsi que les autres participations des deux organes centraux (notamment Banca Carige, Banque Palatine, DZ Bank et MaBanque) seront dans un premier temps conservées par la CNCE et la BFBP.

L’Etat a indiqué son intention de souscrire des actions de préférence sans droit de vote et des titres super-subordonnés (TSSDI) émis par le nouvel organe central, pour un montant total évalué à un maximum de 5 milliards d’euros. Les actions de préférence seront, dans certaines conditions, convertibles en actions ordinaires, conduisant l’Etat à détenir jusqu’à 20% des actions ordinaires du nouvel organe central, dont la présidence du directoire sera assurée par Monsieur François Pérol, est-il précisé.