Neuflize OBC reprend une posture offensive

La filiale française d’ABN Amro vient de fusionner sa banque privée avec sa banque d’entreprise. Elle a par ailleurs regroupé ses six filiales de gestion d’actifs en deux pôles : l’un dédié au groupe, l’autre aux tiers distributeurs.

Revirement le 3 octobre 2008. Après plusieurs mois de tribulations, ABN Amro, acquis un an plus tôt par RBS, Fortis et Santander, repassait dans le giron de l’Etat néerlandais et Neuflize OBC, sa filiale française, avec. « Jouissant d’une liberté retrouvée », d’après les propos de Philippe Vayssettes, son président, Neuflize OBC a entrepris une importante réorganisation en 2009 « afin de renouer avec la croissance » dès cette année.

Rattraper le temps perdu.