Notation

Morningstar importe sa notation qualitative en Europe

Présente sur ce créneau depuis le début des années 2000 aux Etats-Unis, la société de notation réplique ce service en Europe L’organisme n’est pas rémunéré par les sociétés de gestion et reste libre de décider quels fonds seront notés.

Dans les deux cas, il s’agit de notation mais la notation qualitative présentée par Morningstar aujourd’hui n’a pas grand-chose à voir avec ses célèbres « étoiles ». Pour bien marquer la différence avec ses notes quantitatives, l’organisme a d’ailleurs préféré matérialiser la note qualitative non seulement par des pictogrammes, mais aussi par des adjectifs, de « élite » à « déficient » (voir illustration), plutôt que par un chiffre ou une lettre, comme il le fait aux Etats-Unis (L’Agefi Actifs n°354, p. 14).