Massena Partners sépare son activité de capital investissement

Réjane Reibaud, NewsManagers
Le spécialiste du conseil en investissement pour les groupes familiaux privés et les family offices va créer Essling Capital, un "spin-off" de ses activités de capital investissement.

Massena Partners, un spécialiste du conseil en investissement pour les groupes familiaux privés et les family offices, a annoncé la création de Essling Capital, un "spin-off" de ses activités de capital investissement. Lors d'une conférence de presse qui se tenait à Paris, Franck Noël-Vandenberghe, le fondateur de Massena Capital en 1989, a indiqué que le private equity était "un axe important de la stratégie de Massena Partners depuis de nombreuses années. Nous avons réalisé une soixantaine d'opérations au total". Ces opérations concernent autant le private equity en tant que tel que l'immobilier ou la dette cotée.

La société a souhaité structurer davantage cette activité en 2015 avec le recrutement de Michele Mezzarobba, venu de Paris-Orléans SA, la holding du groupe Rothschild. Réalisant soit des co-investissements aux côtés de sponsors internationaux ou des investissements dans des fonds primaires, c'est le succès rencontré par son offre appelée "les millésimes" qui l'a convaincue de créer une structure séparée (elle n'est pas filiale de Massena mais est détenue à majorité par son fondateur via Massena Luxembourg) qui se en mesure d'accueillir désormais des investisseurs institutionnels et des banques privées, aux côtés des particuliers très fortunés.

Cette offre correspond à des véhicules de co-investissements internationaux, avec un engagement limité à 12 mois de la part des clients. "Les sommes non investies après cette période sont libérées et les investisseurs peuvent revenir l'année suivante s'ils le souhaitent", explique Michele Mezzarobba. Ce principe a pour conséquence de réduire la durée de vie des fonds, sachant en outre, qu'aucun frais n'est prélevé sur les montants de l'engagement tant que les sommes ne sont pas effectivement investies. Lancé en juin 2016, le programme a atteint un "hard cap" de 100 millions d'euros après six mois de commercialisation, avec une sur-souscription de 40%. Six opérations ont déjà été réalisées en 10 mois.

Par un acte de délégation de gestion à Essling Capital de la totalité des activité non cotées de Massena Partners, Essling Capital démarre avec 1 milliard d'euros sous gestion. Son objectif est de gérer 2 milliards d'euros d'ici 2020 et de compter un portefeuille de clients à moitié privés et à moitié institutionnels.