L’humeur des ménages et des investisseurs s’améliore selon l’INSEE

En mars, l’opinion des ménages sur leur capacité d’épargne actuelle augmente nettement (+6 points)

L’indicateur du climat des affaires en France, calculé à  partir des réponses des chefs d’entreprise des  principaux secteurs d’activité, gagne un point à 95, cinq  points sous sa moyenne de longue période (100). L’indicateur du climat des affaires reste stable dans  l’industrie, et augmente d’un point dans les services et le bâtiment. Il progresse de deux points dans le commerce de détail comme dans le commerce de gros.

L'indicateur de retournement calculé au niveau France reste dans la zone indiquant une situation  conjoncturelle favorable.

Côté ménages, en mars, l’opinion des ménages sur leur capacité d’épargne actuelle augmente nettement (+6 points), après une baisse de 4 points en février. De même, celle sur leur capacité d’épargne future progresse fortement (+9 points) après une baisse en février (-6 points). Ces deux soldes se maintiennent au-dessus de leur moyenne de long terme.

Les ménages sont un peu moins nombreux qu’en février à considérer qu’il est opportun d’épargner : le solde correspondant perd 1 point, après avoir déjà perdu 2 points le mois précédent. Il reste au-dessus de sa moyenne de longue période.

Source : communiqués