LFDE relève la tête

Laurence Marchal
La société de gestion dirigée par Bettina Ducat réalise la deuxième meilleure collecte de l’année en France à fin septembre, derrière Comgest.

Après plusieurs années difficiles, La Financière de l’Echiquier s’est illustrée en 2020 par une forte collecte. La société de gestion, qui fait partie du groupe Primonial depuis 2018, a enregistré des souscriptions nettes de 1,2 milliard d’euros à fin octobre. Selon Morningstar, c’est la deuxième meilleure collecte de l’année en France à fin septembre, derrière Comgest. Les encours sont ressortis à 11 milliards d’euros.

Bettina Ducat, qui a pris la direction de LFDE le 1er juillet, a souligné que la collecte a concerné l’ensemble des stratégies actions de la société, lors d’une visio-conférence dédiée à la presse internationale. Ainsi, les gestions petites et moyennes capitalisations ont drainé 800 millions d’euros, les stratégies internationales et thématiques ont attiré 550 millions d’euros et l’investissement responsable et l’impact ont levé 250 millions d’euros.

La diversification des flux ne s’est pas limitée aux classes d’actifs. La société est parvenue à susciter l’intérêt de tous les types de clients et de différents pays d’Europe. Ainsi, plus de la moitié de la collecte s’est faite auprès de la clientèle institutionnelle, un tour de force pour cette société de gestion historiquement plus « retail ». Désormais, 36 % des encours sont gérés pour le compte d’investisseurs institutionnels.

Parallèlement, 35 % de la collecte nette totale est venue des pays européens (350 millions d’euros) en 2020, ce que Bettina Ducat qualifie de « prometteur ».

Accélérer sur l'Europe

Le développement en Europe est en effet l’un des objectifs de la nouvelle directrice générale. Cette ambition n’est pas nouvelle pour LFDE. Le développement en Europe a été amorcé avant l’arrivée de Primonial au capital de la boutique française en 2018. La société commercialise ses fonds dans 8 pays (Allemagne, Italie, Espagne, Belgique, Autriche, Pays-Bas, Suisse, Grèce) et la part de ses encours à l'international est de 20 %. Bettina Ducat affirme vouloir « accélérer » sur le sujet.

Cette accélération prendra la forme de recrutements et d’ouvertures de bureaux locaux dans plusieurs pays. Bettina Ducat précise vouloir se développer à Zurich, renforcer son équipe en Espagne et chercher un responsable de l’Italie. Dernièrement, un commercial a été recruté en Allemagne.

La croissance de LFDE pourrait éventuellement aussi se faire par le biais d’acquisitions. Stéphane Vidal, le président de Primonial et de LFDE, s'est dit ouvert à des acquisitions opportunistes dans un secteur de la gestion d’actifs en pleine concentration. Avec en ligne de mire les actifs alternatifs et les réseaux de distribution...