L’Europe de la finance

C'aura été une défaite. Avant même que les résultats des élections européennes ne soient connus, on pressentait que ces échéances ne seraient une victoire pour personne. Donc une défaite pour tout le monde. Les idéaux, les moyens et les ambitions poursuivies et même l’intérêt de nos concitoyens pour leur Vieux Continent - en dépit d’un plus grand intérêt - sont trop dissemblables pour que quiconque puisse revendiquer un succès. Il faut regretter que depuis des mois, la politique ne se résume plus qu’à une succession d’images.