Marché du conseil

Les structures cherchent à se réinventer

Les lois et la mutation digitale en cours conduisent les experts du droit, du chiffre et de la gestion de patrimoine à renouveler leur modèle
Ils convergent tous vers un point, à savoir le développement du conseil à forte valeur ajoutée, et s’organise en conséquence, notamment en inter-professionnalité
Fotolia

Lever les freins au développement économique, tel était l’objectif de la loi croissance, de l’activité et de l’égalité des chances économiques, dite « loi Macron ». Disposant d’outils supplémentaires pour développer leurs activités, les avocats, les notaires et les experts-comptables revoient pour certains leurs modèles économiques, notamment pour tenir compte de la révolution digitale en cours. Les conseillers en gestion de patrimoine (CGP) s’interrogent également, notamment car ils font face à l’adaptation à un nouvel environnement réglementaire et aux défis du digital.