"Les sociétés de gestion doivent mutualiser le coût de la recherche"

Jean-Loup Thiébaut
Le nouveau directeur général "Advocacy" du CFA Society France, Bernard Coupez, dévoile à Newsmanagers les contours des réponses de l'association à la consultation de la Commission européenne sur la révision de la directive Mif 2.

Comment s’est organisée l’écriture de vos réponses à la consultation de la Commission européenne sur Mif 2 ?

Bernard Coupez : Je me suis appuyé ces dernières semaines sur les réflexions des membres du CFA Society France. Nos réponses ont mis en évidence les spécificités françaises. Nous avons ensuite structuré notre réponse au niveau européen.