Les résultats des assureurs seront regardés à la loupe

Malgré les anticipations des analystes et les annonces préliminaires, l'impact de la crise dépend beaucoup des normes comptables.

Un gros point d’interrogation plane au-dessus de l’assurance. Les annonces préliminaires et les anticipations des analystes montrent que le secteur est fortement exposé aux turbulences financières, qui avaient dans un premier temps affecté les banques. Au-delà d’Aegon, les résultats attendus en 2008 sont peu réjouissants. Le néerlandais Eureko a annoncé lundi qu’il serait recapitalisé à hauteur du milliard d’euros par ses actionnaires.