Réseau

Les notaires au chevet des familles

L’association Notaires conseils aux familles a été créée début septembre
L’objectif : valoriser le rôle de conseil des notaires auprès du grand public
Marc Girard et Vincent Chauveau, notaires, respectivement chargés des relations avec les instances notariales et de l’animation du réseau

L’ambition du réseau des Notaires conseils aux familles est de« faire connaître au grand public l’offre de conseils des notaires, et de rester bien formés sur ces sujets », explique Laurence Briday-Lelong, notaire à Orléans, lors de la signature des statuts de l’association, lundi 10 septembre 2018. Spécialiste du droit de la famille, chaque notaire est amené à apporter des conseils à tous les moments clefs de la vie personnelle et familiale d’une personne : mariage, Pacs, achat à deux, adoption, séparation, divorce, partage des biens, protection des personnes vulnérables, donations, successions…Mais l’idée de ce réseau est justement de « se démarquer et de développer cette activité », précise Marc Girard, notaire à Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes), soulignant que « le droit de la famille est de plus en plus complexe avec les situations de familles recomposées et des dossiers à l’international ». « Bien sûr, il y a un coût lorsque l’on signe un acte chez un notaire, mais c’est un coût utile, qui peut générer ensuite un gain de temps, d’argent et de sécurité juridique », citant par exemple le fait de proposer un testament entre partenaires de Pacs ou un mandat posthume à un chef d’entreprise.

Trois commissions. Marc Girard sera membre du bureau en charge des relations avec les instances notariales. Il sera accompagné de trois autres notaires qui décideront en collégialité des grandes orientations de l’association : Sandrine Cossec (notaire à Paris), secrétaire ; Catherine Coubard–Le Quere (notaire à Bédée, Ille-et-Vilaine), trésorière et Vincent Chauveau (notaire à Nantes) chargé de l’animation du réseau. Trois commissions vont être mises en place : une relative à la formation, une autre consacrée aux interfaces à développer avec des sociétés d’édition de logiciels, et une troisième sur l’information et la communication autour du réseau. Sur le volet formation, le réseau est en train de négocier un accord avec le CSN pour que ses membres puissent être référents pour former les nouveaux notaires détenteurs du label.

Formation spécifique. Chaque notaire adhérent du réseau devra en effet avoir reçu de la part du CSN le label « Notaires conseil aux familles ». Ce label, créé fin 2016, est accordé aux notaires ayant suivi un parcours de formation spécifique de deux jours tous les mois sur une année sanctionné par un contrôle de connaissances. Le notaire doit également verser à sa demande de label un dossier type d’analyse patrimoniale réalisé par son office. Lors de la première session de formation, sur les 120 inscrits, 80 ont pu recevoir leurs diplômes au printemps dernier. L’association compte actuellement une trentaine de membres, mais entend bien connaître le même succès que le réseau des Notaires conseils aux entreprises, qui comprend désormais 200 notaires adhérents. L’association souhaite également recruter une personne chargée d’organiser l’information à destination du grand public. 

Chroniques Sud Radio. Vincent Chauveau a déjà plusieurs idées pour faire connaître ce réseau. Il a déjà mis en place une chronique hebdomadaire sur Sud Radio le dimanche avec l'animatrice Laurence Péraud à 9h10, où il répond aux questions des auditeurs sur tous les sujets pratiques du droit de la famille « C’est le sujet de préoccupation majeure des Français, car cette problématique est anxiogène. Les notaires sont des médecins chinois pour assurer le règlement des conflits en amont. »