Réglementation

Les banques privées à l’épreuve de la transparence

Pour la première année d’application des textes européens, les banques privées doivent faire œuvre de transparence auprès de leurs clients sur les frais facturés.
Entre les coûts IT induits par cette obligation, la concurrence des Fintechs et l’exigence des clients, les banques repensent leur business model.

Cinq ans après leur adoption respective par les autorités européennes, les deux grands textes régulant la distribution des produits financiers sont désormais en vigueur. Avec eux, l’obligation faite aux distributeurs de communiquer sur les frais supportés par le client, mesure destinée à garantir la protection de l’investisseur.

Une transparence à géométrie variable