Lendix engage la consolidation des plates-formes de crowdlending

Le leader français reprend les actifs de Finsquare, spécialiste des crédits de trésorerie lancé en 2014.

Olivier Goy, le fondateur et président du directoire de Lendix, en est le premier surpris : la consolidation du paysage français du crowdlending est en marche. «Je ne pensais pas que cela arriverait aussi vite», a-t-il confié hier en présentant le rachat en numéraire, pour un montant non dévoilé, du fonds de commerce de Finsquare. Le numéro un français du crowdfunding sous forme de prêt, avec près de 19 millions d'euros financés à ce jour, distance Unilend en intégrant les 3.500 prêteurs actifs de Finsquare.