LendingClub jette un froid sur la finance participative

Alexandre Garabedian, Agefi Quotidien
Le départ du PDG Renaud Laplanche et la découverte de pratiques non conformes ravivent les questions sur le modèle et les perspectives du crowdlending.
Bloomberg, Renaud Laplanche, l'ancien PDG de LendingClub

Dans le monde du crowdlending aussi, la roche Tarpéienne n’est pas loin du Capitole. La plate-forme américaine LendingClub a jeté hier un froid sur l’ensemble du secteur en annonçant la démission de son PDG Renaud Laplanche, «star» de la finance participative, après la découverte de pratiques non conformes aux procédures du groupe. Il est remplacé par Scott Sanborn, ancien patron du marketing et des opérations. La nouvelle, qui se conjugue au départ de trois autres «seniors managers» pour les mêmes raisons, a fait plonger l’action de près de 24% à l’ouverture.