L'effroi d'un coup de chaud...

Il l’a fait. Donald Trump a annoncé la semaine dernière le retrait des Etats-Unis des Accords de Paris sur le climat. Le président américain fait donc fi des efforts pour lutter contre le réchauffement climatique que son prédécesseur, Barack Obama, avait initiés au nom de son pays il y a moins de deux ans. La décision du président Trump figurait dans le programme du candidat. Certes, l’importance du sujet pouvait laisser penser que la raison finirait par s’imposer. Il n’en a rien été et on reste pantois face à une décision aussi lourde de conséquences.