Assurance vie

Le digital pour maîtriser les enjeux commerciaux

De nouveaux projets voient le jour pour faciliter la démarche des conseillers
Ils portent sur l’orientation vers les unités de compte et la recherche des bénéficiaires
DR, Olivier Noël, président directeur général, HSData, et Philippe Lepeuple, président, Innovative Insurance Insights

Parmi les start-up que Finance Innovation, le pôle de compétitivité fondé par les pouvoirs publics et les acteurs de l’industrie financière, a récompensées en mai 2015, deux acteurs ont développé des solutions qui ont trait à l’assurance vie.

Orienter vers les unités de compte.

Présidée par Philippe Lepeuple, la start-up Innovative Insurance Insights a développé PolySème, une approche de l’assurance vie censée, selon son concepteur, « remettre le client, ses préoccupations et ses objectifs au cœur même du contrat ». C’est aussi l’occasion de renouer une relation commerciale avec un client et d’orienter ce dernier vers les unités de compte. Dans le détail, sur le modèle « goal based investing », déjà à l’œuvre Outre-Atlantique, le client décrit à son conseiller ses projets de vie comme le financement des études de ses enfants, une acquisition immobilière ou sa retraite. Pour chacun des projets, il spécifie le capital recherché ainsi que l’horizon auquel il est attendu.

De son côté, le conseiller recourt à PolySème pour calculer la répartition optimisée des versements nécessaires pour atteindre les objectifs fixés. Une allocation spécifique est alors définie par projet en cohérence avec le profil de risque général. Un rééquilibrage est effectué tous les trimestres sur les différents supports financiers en fonction de l’allocation d’actifs optimale. Autre particularité de la démarche : le souscripteur peut inviter des proches à effectuer en ligne des versements sur le contrat. Les grands-parents seront par exemple mis à contribution pour participer aux études des enfants.

Ce projet est porté depuis trois ans par Incube, une filiale d’Intégraales Agora, une société de conseil en stratégie et en organisation, et par le groupe April qui est entré au capital en mars dernier à hauteur 53 %. Depuis, Philippe Lepeuple a annoncé avoir avancé sur des partenariats, notamment avec quatre assureurs, pour un lancement opérationnel prévu début 2016.

Identifier les souscripteurs.

Pour faire face aux obligations de recherche et de diligence fixées par la loi du 13 juin 2014 dédiée aux contrats d’assurance vie en déshérence et aux comptes bancaires non réclamés, HSData a développé une solution destinée à optimiser la recherche des souscripteurs et des détenteurs de comptes. Pour parvenir à cet objectif, HSData a opté pour un croisement de bases de données acquises auprès d’une cinquantaine de partenaires de la grande distribution ou des médias notamment. « Nous sommes partis de l’idée que tout consommateur est enregistré dans une de ces bases. Aujourd’hui, notre couverture porte sur plus de 60 millions d’individus », explique Olivier Noël, le président directeur général.

En pratique, l’analyse de HSData repose sur 59 paramètres différents qui correspondent aux erreurs les plus couramment relevées dans la gestion des données clients et qui tiennent par exemple à la mauvaise orthographe d’un nom de famille ou à une faute sur la date de naissance. Les résultats sont classés sur une échelle de 1 à 100, qui représente le niveau de recherche le plus fiable grâce auquel l’assureur aura la probabilité la plus élevée de retrouver son client. Olivier Noël précise que toutes les données sur lesquelles ces analyses sont menées ont fait l’objet d’un consentement préalable de leurs propriétaires et qu’il dispose d’un agrément Cnil.

Pour l’heure, la structure, qui est composée de cinq personnes, est rémunérée en fonction de ses résultats. « C’est très variable selon le nombre d’individus à rechercher ou des cibles à identifier. La recherche portant sur des centenaires est plus lourde à effectuer... » HS Data s’attache à retrouver les souscripteurs de contrats et les détenteurs de comptes en vie et vise à développer une formule dédiée aux ayants droit ou aux bénéficiaires.