Le capital-investissement fournit son lot de grandes fortunes au Top 500 de Challenges

Réjane Reibaud
Markus Winkler

Le Top 500 de Challenges sur les fortunes professionnelles de France en 2021, paru ce 7 juillet, montre que le capital-investissement fournit un nouveau lot de riches au classement, alors que cette classe d'actifs n'a jamais été autant demandée par les investisseurs. Dominique Sennequier, présidente et principale actionnaire d’Ardian, un des leaders mondiaux du capital investissement, fait une entrée fracassante et se place au 183ème rang des 500 plus grandes fortunes de France, alors qu’en 2020, elle en était absente (mais Challenges n'en indique pas les raisons). Elle est à la tête d’une fortune professionnelle estimée à 650 millions d’euros.

Autre entrée remarquée dans le classement, celle d’Alain Rausher, au 72ème rang, avec une fortune estimée à 1,55 milliard d’euros. Il détient encore près de 31% d’Antin, la société de capital investissement qu’il a créée en 2007 et qu’il a fait coter en Bourse l’an dernier.

On notera également l’entrée dans le classement de Loïc Féry, un breton, patron du hedge fund londonien Chenavari et dont NewsManagers a révélé récemment un projet d’installation en France. Il est aussi propriétaire et président du FC Lorient depuis 2009. Avec une fortune estimée à 260 millions d’euros, il se classe au 442ème rang du Top 500.

La première fortune du secteur financier reste toujours Ariane de Rothschild et sa famille, propriétaire du groupe Edmond de Rothschild dont l'activité est essentiellement tournée vers la banque privée. Sa fortune est estimée à 4,5 milliards d’euros (au 26ème rang), en progression de 100 millions par rapport à l’an dernier.

Jacques Veyrat, propriétaire du fonds d'investissement Impala est loin derrière avec une fortune estimée à 2,8 milliards.

Maurice Tchénio, qui a fait parler de lui dernièrement en devenant associé de la société de gestion IVO, a une fortune estimée à 625 millions d’euros grâce notamment aux 65% qu’il détient à travers un holding dans le capital d’Altamir.

Edouard Carmignac et sa famille, propriétaires de la société de gestion éponyme, ont vu leur fortune professionnelle légèrement progresser en 2021 à 1,4 milliard d’euros.
Déjà abonné
se connecter