Recrutement et rémunération

L’approche client au cœur de la gestion privée

Le recrutement en banque des profils de conseils patrimoniaux davantage diplômés témoigne de cette évolution
Fotolia

Confrontés à un environnement de taux bas, à une réglementation de plus en plus lourde, à l’arrivée de nouveaux concurrents que sont les fintechs et à des exigences croissantes des clients, les acteurs de la gestion privée sont obligés de s’adapter. Les recrutements se font plus rares qu’il y a quelques années, mais les profils choisis se révèlent plus qualifiés pour traiter les problématiques patrimoniales. La technicité des candidats prime aujourd’hui sur les compétences purement commerciales. Et si certaines banques prévoient de spécialiser certains conseillers en agence, une augmentation de la rémunération de ces profils n’a pas été observée.