L'Ancia grandit pour défendre les intermédiaires d'assurances

Un des objectifs affichés vise à la mise en œuvre d’une structure permettant à l’intermédiation en assurances de se constituer en une branche professionnelle

Le 17 octobre 2017, la Fédération nationale des syndicats d’agents généraux (AGEA) et PLANETE  COURTIER ont fait savoir dans un communiqué de presse qu’ils ont officiellement signé leur adhésion à l’Association Nationale des Conseils et Intermédiaires  d’Assurances  (ANCIA)  créée  il  y  a  un  peu  plus  d’un  an  par  l’Association nationale  des  Conseils  financiers  ( ANACOFI)  et  la  Chambre Syndicale des Courtiers d’Assurances (CSCA). 

L’ANCIA représente désormais 30 000 entreprises et 75 000 salariés du secteur de l’intermédiation et du conseil en assurances en France. L’ANCIA est la structure de promotion et de défense des intérêts communs des conseils et intermédiaires en assurances, et de leurs clientèles. Elle répond notamment à deux enjeux à savoir les règlementations DDA, Priip’s, Mifid 2 et RGPD. Mais aussi la perspective de regroupement des branches professionnelles, initiée par la Loi du 5 mars 2014 (« relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale »), complétée par la Loi Travail du 8 août 2016.  L’objectif du législateur est de parvenir, d’ici à 3 ans, à réduire le nombre de branches de 700 à 200. Des réflexions ont d’ores et déjà été engagées entre les différents branches représentées  au sein de l’ANCIA avec pour objectif de faire des propositions au Ministère du Travail sur l’opportunité de la création d’une branche de l’intermédiation en assurances, autonome.

L’ANCIA pourrait ainsi être la structure permettant à l’intermédiation en assurances de se constituer en une branche professionnelle. Elle invite les autres organisations du secteur du conseil et de l’intermédiation en  assurances à la rejoindre, pour la promotion, la représentation et la défense des intérêts communs des professions qu’elle représente.