Lancement d'une fintech de gestion privée

La plate-forme de conseil et de distribution Investisseur Privé réunira en un seul site tous les services liés à la gestion financière et patrimoniale.

A partir du 11 octobre sera lancée la plate-forme de conseil et de distribution Investisseur Privé (www.investisseurprive.com) dont l'objectif est de réunir en un seul site tous les services liés à la gestion financière et patrimoniale. A l'origine de ce projet, Jean-Paul Raymond et Vincent Weil sont co-fondateurs de la société de données et d’analyse Quantalys. Cependant, ils ont investi indépendamment dans ce nouveau projet dans lequel ils sont majoritaires. 

Concrètement, l’investisseur pourra choisir trois modes de gestion pour ses assurances-vie : pilotée, avec 5 profils d’investisseurs possibles ; libre, en s’appuyant sur les données Quantalys sur 48.000 fonds, avec un module d’optimisation lui proposant une pré-sélection des 400-450 meilleurs fonds au regard de ses choix d’allocation ; ou encore « conviction », gestion pilotée personnalisée permettant de refuser certains types de supports sous-jacents en fonction de convictions financières ou autres (ISR).
Outre de nombreuses simulations (épargne, projet, retraite, fiscalité, succession), la plate-forme propose également une multitude d’outils d’analyse et permet une agrégation des comptes (manuelle ou automatique) en partenariat avec Budget Insight pour permettre une vision globale de son patrimoine, incluant l’immobilier mais aussi d’autres biens de valeur (objets d’art, montres, cave à vins, etc.) avec une possible réévaluation automatique via des sites spécialisés, toujours en garantissant une gestion sécurisée des données, codes d’accès, etc.

La rémunération de la plateforme se fait via des abonnements au service « premium » (17 euros/mois ; 170 euros/an), auxquels s'ajourtent une part des frais de gestion sur les assurances-vie en mandat (0,4% en plus des 0,8% perçus par Generali), et des rétrocessions sur les fonds distribués.