GPGA 2016

L’alpha marque le pas

Cette année, l’alpha est en berne. Tel est le constat établi par cette dix-septième édition du Grand Prix de la Gestion d’Actifs organisé par L’Agefi, en partenariat avec Six Financial Information.

En chiffres, parmi plus de 3.000 fonds éligibles, seuls 1.260 dégagent un alpha positif. En pleine guerre entre gestion active et passive, la situation n’est donc guère reluisante. Pourtant, cette surperformance des gérants reste un élément essentiel, mais elle dépend d’une multitude de paramètres. La classe d’actifs tout d’abord. Pour cette 17e édition, les petites et moyennes capitalisations ont été incontestablement un terrain favorable. Les encours modestes se sont également distingués, en permettant une gestion agile et dynamique.